Logiciel de comptabilité pour auto-entrepreneur : quelles sont les références en 2018 ?

Le statut d’auto-entrepreneur bénéficie d’un formalisme administratif ultra-simplifié. Cependant, les personnes qui font le choix de ce statut doivent, à l’instar des autres entrepreneurs, se soumettre à certaines obligations comptables. Si la comptabilité d’un auto-entrepreneur peut encore être gérée par des programmes simples tels qu’Excel ou encore Word, certains entrepreneurs cherchent à utiliser des logiciels spécialement conçus pour la comptabilité spécifique de leur statut.

Le choix peut être difficile, vu que l’offre sur le marché est très diversifiée. Voici donc une liste de logiciels de comptabilité pour auto-entrepreneurs qui pourront pleinement vous satisfaire si vous êtes auto-entrepreneur. Mais avant de vous la faire de découvrir, rappelons ce qu’est un logiciel comptable.

  1. Logiciel de comptabilité : définition et utilité
  2. Critères pour choisir un logiciel comptable
  3. Logiciels de comptabilité : attention à la loi antifraude
  4. Notre sélection de logiciels de comptabilité pour auto entrepreneur

logiciel de comptabilite pour auto-entrepreneur


Logiciel de comptabilité : définition et utilité

On entend par logiciel comptable, un programme informatique permettant de tenir la comptabilité d’une entreprise et d’automatiser ses tâches comptables. Grâce à lui, les entrepreneurs peuvent centraliser au sein d’un même outil, les données comptables de leur entreprise, rationalisant ainsi les processus de la comptabilité.

Les logiciels de comptabilité sont conçus pour couvrir les différents aspects de la comptabilité d’entreprise ; que cela soit pour les devis et facturation – gestion de fournisseurs, gestions de bons de commande… —, la comptabilité générale et mise en forme légale – préparation du budget, génération des écritures comptables, balances, comptes, Grand Livre, journaux… —  la gestion des immobilisations, etc.

Bien sûr, tous ces aspects ne sont pas intégrés par tous les logiciels de comptabilité. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est important de bien se renseigner afin de déterminer celui qui convient le plus son entreprise.

Critères pour choisir un logiciel comptable

Pour choisir votre logiciel de comptabilité auto-entrepreneur, vous devez prendre en considération, deux éléments essentiels : vos besoins et votre budget.

Les besoins se déterminent sur la base des obligations légales à respecter. Comme nous l’avons souligné dans notre introduction, les auto-entrepreneurs bénéficient d’importants allègements en matière de comptabilité. En effet, ils n’ont pas à enregistrer d’écritures comptables dans des journaux spéciaux — comme c’est le cas avec les entreprises classiques ou les sociétés commerciales — et n’ont donc pas à tenir une comptabilité commerciale ou de trésorerie.

Le même allègement existe sur le plan fiscal où les auto-entrepreneurs sont dispensés des bilans comptables (bilan, compte de résultat, annexe). Ils ne sont en effet tenus de faire que des déclarations de recettes et dans certains cas de dépenses. Les obligations qui sont donc les leurs sont la facturation, la tenue d’un livre de recettes et, éventuellement, la tenue d’un registre des achats.

Au-delà de certains seuils, ils doivent aussi gérer et déclarer la TVA.

Après avoir identifié ces besoins, on réalise qu’il n’est pas important pour un auto-entrepreneur de se procurer un logiciel de comptabilité complet, pouvant servir à faire toutes les opérations comptables et fiscales. Il lui suffirait d’opter — en fonction de son budget — pour un logiciel qui pourra juste l’aider à assurer les obligations qui sont les siennes.

Logiciels de comptabilité : attention à la loi antifraude

Le 1er janvier 2018, une loi antifraude est entrée en vigueur en France. Son but est d’empêcher la fraude à la TVA liée à l’usage de certains logiciels rendant possible la dissimulation  de recettes. La loi antifraude oblige donc les entreprises à se procurer des logiciels sécurisés et certifiés pour la gestion de leur comptabilité. Elle s’applique à tous les assujettis à la TVA se servant de logiciel ou encore de système de caisse, pour l’enregistrement des règlements de leurs clients.

En ce qui concerne les auto-entrepreneurs, la plupart sont exclus du champ d’application de cette loi. En effet, seuls ceux qui font de la vente de détail et qui franchiront les plafonds de la TVA (35 200 ou 91 000 euros) seront désormais obligés d’avoir recours aux logiciel certifiés.

Il est donc important de vérifier la position de votre activité par rapport à ces exigences. Si vous êtes spécialisé (e)  dans le commerce de détails sur les marchés, le recours à un logiciel de comptabilité certifié ne sera pas un choix, mais une obligation.

Notre sélection de logiciels de comptabilité pour auto entrepreneur

Comme nous l’avons dit, il existe sur le marché, une multitude de logiciels de comptabilité pour auto-entrepreneurs et tous ne se valent pas. Nous présentons ci-dessous une liste de 5 logiciels qui pourront vous être utiles. Notons qu’ils respectent tous les exigences de la loi antifraude :

1. EBP Auto-Entrepreneur 2018

Il s’agit d’un programme Windows vendu par l’éditeur EBP. Il permet aux entrepreneurs d’effectuer toutes les opérations comptables nécessaires dans leurs entreprises. De la gestion des ventes jusqu’au suivi des recettes et dépenses, le programme simplifie les tâches quotidiennes de comptabilité. Il apparaît comme une solution complète pour auto-entrepreneur.

2. Ciel Compta

Ciel Compta est un programme Windows vendu par Ciel (groupe Sage). Il est conçu pour permettre aux auto-entrepreneurs de s’occuper facilement et efficacement de la comptabilité exhaustive de leur entreprise. Il intègre tous outils indispensables à la gestion des comptes et dispose également d’un assistant qui effectue de façon automatique la mise à jour des taux de TVA en vigueur. Par ailleurs, l’auto-entrepreneur peut coupler Ciel Compta avec Office 365 pour augmenter sa productivité.

3. Instant Gestion ME (Micro-entreprise)

Instant Gestion ME est un logiciel de comptabilité vendu par Instant Gestion pour le système d’exploitation Windows. Il existe en trois différentes versions : la Classic, la Premium et la Premium +. En plus du fait qu’ils permettent d’éditer les factures, les bons de commande, les devis…, les versions Premium et Premium + disposent d’autres fonctions comme le calcul des cotisations, le paramétrage des charges sociales et fiscales et le calcul des frais kilométriques refacturés aux clients.

4. Sage one

Sage One est une solution en ligne proposée par le groupe Sage. Il intègre des modèles d’écritures paramétrables et présente des dossiers prêts à l’emploi. Des fonctionnalités modulaires qui lui sont intégrées permettent de l’adapter à l’activité de l’auto-entrepreneur. Celui-ci peut donc contrôler son activité en suivant ses flux de trésorerie, les éventuels retards des clients… Notons qu’une application mobile Sage One permet également de gérer sa comptabilité de n’importe où.

5. Quickbooks

Il s’agit d’une solution américaine utilisée partout dans le monde, essentiellement par les TPE. Elle permet de générer le Fichier des Écritures Comptables (FEC), et de tenir une comptabilité rigoureuse, conforme. Il apparaît comme une bonne solution pour les auto-entrepreneurs, surtout ceux qui viennent de commencer leur activité. Ils peuvent automatiser leur TVA, profiter de tableaux de bord toujours à jour, se connecter directement à leur compte bancaire pour suivre leur flux…

Pour finir, notons qu’en dehors de ces logiciels, il en existe d’autres dont vous pourrez certainement vous en servir. Nous vous recommandons de les essayer avant de les adapter complètement et afin d’être sûr de votre choix. Les cinq présentés ci-dessus offrent tous des périodes d’essai sans engagement. Profitez donc de celles-ci pour vérifier qu’ils vous conviennent avant de vous engager.

Par ailleurs, il existe des solutions gratuites, comme des modèles de factures pour auto-entrepreneurs. Ils peuvent donc, dans la plupart des cas, respecter les obligations légales qui leur incombent avec ces logiciels et un tableau de recettes-dépenses fait sous Excel ou Google.

Logiciel de comptabilité pour auto-entrepreneur : quelles sont les références en 2018 ?
2.7 (53%) 20 votes

Commentaires

© Copyright 2020,