Compte bancaire pour auto-entrepreneur : quels sont les meilleurs comparatifs ?

Le statut d’auto-entrepreneur a actuellement le vent en poupe. De plus en plus de personnes le choisissent parce qu’hormis le fait qu’il offre de nombreux avantages sur le plan fiscal, il est encadré par un formalisme très allégé (dépendant du statut fiscal de « micro-entreprise »).

Il est en effet très facile de démarrer — et d’arrêter — une activité en auto-entrepreneur ; une simple déclaration peut suffire. Néanmoins, une personne qui opte pour ce statut devra ouvrir un compte bancaire spécifique dédié à ses activités. Il s’agit d’une étape importante, dont la réussite nécessite une vraie analyse des différentes options disponibles sur le marché.

Dans cet article, nous partageons avec vous quatre comparateurs d’offres bancaires, devant vous permettre de facilement choisir votre banque.

  1. Compte bancaire pour auto-entrepreneur : une obligation ou pas ?
  2. Quel type de compte bancaire pour auto-entrepreneur créer ?
  3. Les comparateurs de banques pour les auto-entreprises
  4. Notre sélection de comparateurs

compte bancaire pour auto-entrepreneur


Compte bancaire pour auto-entrepreneur : une obligation ou pas ?

La loi oblige tous les commerçants à créer un compte dédié à leur activité, dans un établissement de crédit ou dans un bureau de chèques postaux (article L123-24 du code de commerce) mais un auto-entrepreneur n’est pas un commerçant comme les autres.

En principe et quelle que soit son activité, le micro-entrepreneur n’est pas obligé d’avoir un compte bancaire professionnel dédié à son activité professionnelle et il peut fonctionner uniquement avec un compte bancaire personnel (source https://www.legifrance.gouv.fr).

Ceci dit, si l’auto-entrepreneur a choisi le régime micro-social, il doit ouvrir un compte dédié pour l’ensemble des transactions financières de son activité professionnelle (au plus tard un an après la déclaration de la création de son entreprise).

Il a le droit aussi d’utiliser un compte courant pour des prestations plus réduites, mais ce compte doit être séparé de son compte personnel. Il a aussi le choix naturellement d’ouvrir un compte bancaire professionnel dédié (ce qui n’est pas obligatoire).

Le compte dédié à l’activité doit donc être séparé du compte bancaire personnel, pour que les transactions professionnelles et personnelles soient distinguées facilement.

Sur le compte de son activité professionnelle, le micro-entrepreneur encaisse ses recettes, paie les dépenses et achats pour son activité, prend sa rémunération, éventuellement prend et gère un crédit auprès de la banque, etc..

Attention à ne pas confondre l’aspect « professionnel » de ce compte qui signifie qu’il est dédié à l’activité et qui n’a rien à avoir avec la dénomination « professionnel » d’un compte bancaire, du point de vue de la banque, qui est une appellation surtout marketing et commerciale.

Dans ce qui suit, quand le terme « compte professionnel » sera utilisé, il s’agira de l’appellation du point de vue de la banque.

Quel type de compte bancaire pour auto-entrepreneur créer ?

Il revient donc à l’auto-entrepreneur d’ouvrir le compte qui lui convient. Cependant, avant de faire un choix, il est important de bien analyser les opérations possibles avec chaque type de compte que propose la banque.

Par exemple, nous savons que comparativement à un compte personnel, les frais qui s’appliquent à un compte professionnel sont plus élevés. Mais de la même manière, ce compte offre certaines possibilités non existantes avec un compte personnel.

En choisissant un compte personnel, l’auto-entrepreneur ne pourra pas bénéficier des terminaux de paiement par carte bancaire. Il ne pourra pas avoir une carte au nom de son entreprise et ne pourra pas non plus bénéficier de solutions pros de trésorerie (crédit, découvert…).

Donc, si vous avez besoin de ces possibilités, vous devrez choisir un compte « professionnel ». Sinon, un compte personnel spécifique à votre activité vous suffira amplement.

Les comparateurs de banques pour les auto-entreprises

Aujourd’hui, l’offre bancaire est très diversifiée. Rien qu’au niveau des banques, il existe en France plus d’une centaine proposant des comptes car outre les banques nationales, le Crédit Mutuel, le Crédit Agricole et autres réseaux ont des pratiques et tarifs indépendants selon les régions.

En dehors des banques traditionnelles, de nombreuses banques en ligne voient le jour et proposent des offres spécialement adaptées aux auto-entrepreneurs.

Il peut être donc très ardu de choisir une banque lorsqu’on est sur le point créer son compte bancaire auto-entrepreneur. Pour y parvenir, il faut réussir à bien étudier les avantages, inconvénients et « secrets » des offres de chaque banque : un travail qui peut être facilité par les comparateurs en ligne.

Ceci dit, si vous choisissez d’avoir un compte professionnel, avant de comparer les offres, vous devez faire une hypothèse sur le volume d’argent qui transitera sur votre compte. En effet, les banques font varier les coûts des offres professionnelles principalement selon ce critère.

Si vous choisissez d’avoir un compte « particulier », vous pouvez au départ regarder sur le site gouvernemental d’information sur les tarifs des banques :  www.tarifs-bancaires.gouv.fr qui donne pour chacune des banques exerçant en France (+ de 100), les tarifs des 15 services de base, avec la possibilité de comparer, sans publicité, sans mise en avant et avec une information mise à jour quand il le faut.

Les comparateurs commerciaux sont eux des sites qui proposent une analyse des offres proposées par diverses banques. Les comparatifs sont effectués en théorie par des professionnels et les résultats consignés dans des tableaux. L’auto-entrepreneur n’a donc en principe qu’à visualiser le tableau pour, en fonction de ses besoins, déterminer la banque qui lui convient.

Notre sélection de comparateurs

Nous vous proposons ici quatre comparateurs qui peuvent vous aider dans le choix de votre banque. Il s’agit de :

  • jepargneenligne.com
  • capitaine-banque.com
  • banques-en-ligne.fr
  • jecomparelesbanques.com

Ces quatre sites comparent les offres des banques aussi bien traditionnelles qu’en ligne. En les visitant, vous pourrez avoir des informations sur des éléments tels que les types de comptes des banques, les coûts de création, les frais de tenues de compte, les plafonds (paiement et retrait), les possibilités de crédit et découvert, etc.

La plupart de ces sites fournissent assez de détails pour permettre aux entrepreneurs de bien appréhender les divers paramètres des offres en packages qui sont difficiles à comparer frontalement mais attention car  les analyses qui sont effectuées ne suivent pas les mêmes axes et les mêmes paramètres. Selon les sites, certains aspects sont mieux traités que d’autres. Il est donc important de ne pas se limiter à un seul comparateur.

Notez cependant que les comparateurs commerciaux de banques ont plusieurs inconvénients. D’une part, ils se rémunèrent la plupart du temps par les offres spéciales des banques vers lesquelles ils redirigent donc méfiez-vous des banques et offres mises en avant, d’autant plus que les offres promotionnelles des banques ne sont jamais gratuites et peu avantageuses en réalité.

Par ailleurs, les informations des comparateurs, notamment en ce qui concerne les offres professionnelles ne sont pas forcément à jour. Les banques doivent mettre leurs tarifs en ligne, accessibles dès la page d’accueil de leurs sites mais elles louvoient pour que ces derniers ne soient pas très visibles, spécialement pour les professionnels, souvent scindés en plusieurs types. De plus, les tarifs bancaires changent 3 ou 4 fois par an et les banques n’alimentent pas automatiquement les comparateurs.

Enfin, certains comparateurs ne sont que des vitrines pour des sociétés « fintech » qui veulent s’engouffrer dans la possibilité d’uberisation de la banque. Assurez-vous donc d’abord en utilisant un comparateur de ne pas déjà tomber sous les fourches caudines d’un système marketing.

Enfin, méfiez-vous des offres trop « disruptives ». Les banques en ligne et nouveaux entrants promettent monts et merveilles mais vous n’y aurez jamais la capacité de négociation que vous pouvez avoir avec une agence bancaire classique et des interlocuteurs humains.

Si votre compte en banque ne doit vous servir qu’à encaisser de dépenser, sans crédit et en limitant les frais, alors une banque en ligne ou un nouvel entrant peut être un bon choix mais si vous avez besoin de crédit ou même de constituer un réseau de clientèle, une banque classique, spécialement en province, est largement au-dessus des banques en ligne. Et ce que peuvent vous apporter des discussions réelles avec un conseiller de clientèle qui connait l’environnement économique de la zone géographique où vous travaillez, n’est pas quantifiable et mesurable par un comparateur en ligne.

Compte bancaire pour auto-entrepreneur : quels sont les meilleurs comparatifs ?
Notez cet article !

Commentaires

© Copyright 2018,